Pensez à commenter & à partager les articles qui vous ont plus


Le cheminement de l'Alchimiste

la voie de l'alchimie & de l'ascension

Décembre est sous l’influence de l’arcane sans nom, la lame treize, le symbolisme initiatique est dense, mais primordiale pour comprendre ce qui se joue au niveau individuel, collectif pour cette fin d’année et pour le début 2018.

 

Nous allons voyager au cœur de la Science Sacrée du Tarot de Marseille. Il est important aussi de comprendre les origines de ce Tarot. Les 22 arcanes relatent le voyage de l’âme à travers la vie, de la naissance à la mort, et au-delà. Les arcanes sont interconnectés et indissociables les uns des autres. Le Pendu introduit la notion de traversée du désert à la recherche de la voie du cœur. En coupant les Douze branches nous nous sommes offert un voyage intérieur permettant la désactivation des influences karmiques. Peu à peu nous nous détachons de toutes sortes de croyances limitantes afin d’entrer dans "Je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même". Si nous acceptons notre responsabilité spirituelle nous pouvons alors entamer la réalisation du Grand Œuvre, et passer à l’étape suivante la transmutation. Le Tarot s’inspire de plusieurs courants, de la philosophie de Platon, d’Aristote, mais aussi de l’Hermétisme et de l’Alchimie, comme il est né au 16ème siècle en Italie, et qu’il a migré vers la France, le symbolisme chrétien est important non pas au niveau de la religion, mais bien dans son symbolisme pictural de l’époque.   

La lame XIII se positionne dans le plan causal. Elle nous conduit au "Gardien du Seuil" pour accéder à la Supraconscience, au plan supérieur de l’Astral. Les rencontres avec ce gardien sont des expériences de grande importance qui accompagnent l'ascension vers les mondes supérieurs.

 

Le gardien du seuil est l’ensemble des instances refoulées du Soi tant individuellement que collectivement, donc ce passage initiatique est d’une importance capitale, si nous voulons bien commencer l’année.

 

2018 est une année 2, en ajoutant le mois de janvier nous commencerons avec l’Impératrice, nous serons tout du long inviter à intégrer le 1er principe de l’Univers qui est le mentalisme : "Tout est mental, Tout est Esprit", la vibration terrestre est en pleine ascension ce qui donnera plus de poids à la fréquence que vibre notre cœur, et si votre réalité ne vous convient pas il vous faudra retourner à l’étape précédente…

 

Cela nous invite à laisser mourir l’ancien, la Mort est la condition sinequanone pour nous réaliser en tant qu’alchimiste afin de changer le plomb en Or. Notre part divine à la capacité de transmuter l’illusion du mental inférieur, et c’est à nous d’induire ces mouvements intérieurs. Le maître-mot pour décembre est : "Dissolution".

 

Puisque nous sommes constitués d’un germe du monde divin, et de cette réalité manifestée, notre corps physique sera un bon indicateur de notre état d’esprit, car nos symptômes par analogie nous montrerons l’état de nos corps subtils. Sur le plan individuel il est impératif de nous mettre au monde en tant qu’homme d’en bas, et cela nous demande d’accepter pleinement notre condition humaine, la simplicité, la fluidité sera le moyen de vérifier que nous sommes sur la bonne route.

Toute au long de notre vie nous passons de matrice en matrice, le yin et le yang illustre bien ce concept. Les expériences transpersonnelles se caractérisent par une expansion de la conscience au-delà des limites ordinaires du mental, de l’espace et du temps.

 

Les matrices périnatales de Stanislas Grof montrent les correspondances entre notre vie bibliographique et les 4 matrices qu’il a répertoriées.

La 1ère matrice : "VIE PAISIBLE ET UNITÉ COSMIQUE". Elle correspond à l’état originel de la vie intra-utérine où, dans des conditions normales, le fœtus est en symbiose avec sa mère. Au niveau émotionnel, elle correspond à un état de paix, de sérénité, de sécurité, de béatitude et d’extase. Elle se relie au niveau archétypal de paradis terrestre.

 

2ème matrice "DÉCLENCHEMENT ET SOUFFRANCES". Elle correspond à la première phase de l’accouchement, quand le travail commence, que les contractions se déclenchent et s’intensifient, alors que le col de l’utérus est encore fermé. Le monde idéal du fœtus bascule dans l’horreur. Au niveau émotionnel, elle correspond à l’état de "sans issue", à l’angoisse, à l’absurde, au cauchemar, au non-sens, à la solitude, au désespoir, au néant comme seule réalité, au sentiment d’impuissance totale. Elle se relie au niveau archétypal de la chute des anges et à l’enfer.

 

3ème matrice "PROGRESSION ET CONFLIT". Elle correspond à la phase de passage pelvi-génital, quand le col est dilaté, que les pressions deviennent très fortes alors que le fœtus mène son combat pour la survie. Au niveau émotionnel, elle renvoie à toutes les situations où la vie de l’individu est mise en danger de façon violente, à l’agressivité, aux pulsions d’autodestruction, à la douleur physique intense. Dans sa dimension symbolique elle évoque les sacrifices animaux et humains, aux cataclysmes et aux déchaînements de la nature.

 

4ème matrice "MORT ET RENAISSANCE DE L’EGO". Elle correspond à la phase d’expulsion, la naissance. La douleur parvenue à son point culminant fait place au soulagement. C’est le renouveau après le cataclysme, l’arrivée dans la vie, avant que l’enfant ne soit accueilli dans le monde et débute son existence autonome. Au niveau émotionnel, elle renvoie à la libération, à la victoire après un combat titanesque,  au lâcher-prise, au bien-être, à la gratitude, à l’amour universel. Au plan symbolique elle évoque le salut, la rédemption, les images archétypales du Christ en gloire, aux déités rayonnantes.

La lame XIII correspond à ses 4 matrices, sur le squelette en haut de la colonne, il y a quatre vertèbres en rouge à la base du crâne, pour renouveler notre corps mental, nous devrons passer par ces 4 portes successives.

 

Le nombre 4 fait référence à l’union du soleil et de la lune, du féminin et du masculin. Le 4 est le symbole de la construction, de la réalisation, du concret, de l’ordre, de la stabilité, organisation mais aussi de l’intransigeance, rigidité, entêtement, déséquilibre, obsession, pessimisme.

 

Le passage s’ouvre uniquement si nous avons acquis les énergies nécessaires pour le franchir, sinon le courant énergétique que nous allons rencontrer de l’autre côté de la porte explosera nos structures. Une personne qui n’a pas conscience de ces énergies et qui ne fait pas de travail personnel peut devenir folle. 

 

Le squelette symbolise la mort, la faucille l’éternité et met cette carte en lien direct avec la Lune qui elle reflète la fertilité et la fécondité, alors inutile d’avoir peur de cet arcane.  

La colonne vertébrale du squelette est porteuse de notre arbre de vie (forme épi de blé), le rouge à la base de la colonne et le bleu ciel nous montre que l’énergie de vie circule dans notre humanité (couleur chair du squelette).

 

L'Arbre de Vie dans le christianisme est porteur des fruits qui confèrent l'immortalité. Il représente différentes qualités et vertus comme la sagesse, la force, la protection, la beauté, la bonté et la rédemption. Cet arbre est associé à la création, qui permet une production abondante de fruits et de ce fait, la régénération. Cette analogie peut également être utilisée pour décrire nos vies. Nous, les humains développons des «racines» de nos croyances, " qui s'expriment" par le biais de la sagesse et le "tronc " maintient le corps et l’esprit connecté.

 

Nous avons hérité, à travers notre ADN de la filiation de cette vieille  humanité qui marche dans l'oubli de sa propre Splendeur. Nos rapports avec notre généalogie sont souvent empreints de chocs, de souffrances, d'incompréhension. Nous avons l’opportunité aujourd’hui de révéler notre filiation divine, c'est-à-dire choisir de nous reconnaître  en tant qu’enfant de la Mère Divine et du Père Divin.

Ici sur l’arcane XIII, la Mère Divine  est représentée en noir, ce qui nous renvoie aux 3 phases pour fabriquer la pierre philosophale.

Nigredo - Albedo - Rubedo. La terre noire est la 1ère phase, ici l’alchimiste doit tout perdre. Il doit renoncer à tout ce à quoi il tient et doit retourner à l'état de graine.

 

Les os blancs représentent la phase blanche de purification totale, et la faucille rouge la dernière phase qui par la récolte permettra à la graine de devenir à nouveau une plante. La phase rouge nous libère de nos attachements à la vie terrestre, aux désirs égotiques de l’humain. Nous quittons irrévocablement les vieux mécanismes de défenses, les vieilles croyances, les modes de pensée hérités de notre lignée humaine pour nous reconnecter à notre véritable Identité, à laquelle nous pouvons renaître. Les têtes couronnées homme & femme sur le bas de la carte symbolise la naissance divine dans les archétypes féminin et masculin sacrés d’où né l’enfant divin.

Ce mois de décembre va certainement bousculer beaucoup d’entre nous, la vibration terrestre continue d’augmenter nous invitant à faire de même…il est temps de vous poser pour voir réellement ce que vous ne voulez plus avant le 1er janvier pour laisser définitivement les vieilles casseroles en 2017. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour aller plus en profondeur.

 

Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager, à le commenter. Je vous rendez-vous en 2018 avec l’Impératrice.

 

 

 

Bonnes fêtes de fin d’année à tous

 

 Chaleureusement

 

Mireille 

0 commentaires

Les tendances énergétiques de Novembre via le Tarot de Marseillle

Introspection &  dépouillement

Pour ce mois de Novembre nous entrons en contact avec les énergies de l’Arcane 12 le Pendu, il est introduit par la Force qui nous a guidé le mois précédent. C'est le début du voyage dans nos profondeurs.

 

Nous avons apprivoisé notre ego, et nous l'avons replacer à sa juste place par la force de l’Esprit, la reconnexion à notre Âme. Peut-être dans cette maîtrise avons-nous cru contrôlé notre destinée, et bien le Pendu vient nous apprendre que rien ne peut-être contrôlé, en particulier lorsque nous nous projetons soit dans le passé, soit dans le futur. Seul l’immobilisme, la Présence fait disparaître le temps qui est une création de l’ego, tous ce qui est voué à mourir est une création de l’ego, alors que l’éternité est l’œuvre de Dieu.

Le symbolisme de cette lame de Tarot nous amène sur la voie initiatique de l’Âme, « le Songe de Jacob » est le pilier de cette carte, dans son rêve éveillé il vit une échelle reposant sur la terre dont l'autre extrémité atteignait le ciel ; les Anges de Dieu la montaient et la descendaient ! Il vit le Père Céleste en haut de cette échelle qui lui déclara : « Je suis Dieu, le Dieu d’Abraham et le Dieu d’Isaac ton père ; la terre sur laquelle tu reposes, je la donnerai à toi et à tes descendants ; et tes descendants seront comme la poussière de la terre, et ils s’établiront vers l’ouest et vers l’est, vers le nord et vers le sud ; et par toi et tes descendants, toutes les familles sur la terre seront bénies. Vois, je suis avec toi et te protègerai où que tu ailles, et je te ramènerai à cette terre ; car je ne te laisserai pas tant que je n'aurai pas accompli tout ce dont je viens de te parler. » Jacob se réveilla alors de son sommeil et dit : « Sûrement Dieu est présent ici et je ne le sais pas. » Il était effrayé et dit : " Il n’y a rien que la maison de Dieu et ceci est la porte du ciel. "

 

Cette échelle symbolise la dualité, le monde terrestre polarisé, mais aussi la lignée paternelle et maternelle dans lesquelles nous avons choisi de nous incarner pour accroître notre conscience afin retourner dans le royaume du Père.

Nous sommes à l’origine de nos parents, et ce choix d’Âme nous permet selon ce que nous venons expérimenter de transmuter les croyances familiales et de guérir les blessures de nos ancêtres. Nous entrons alors dans le dépouillement, et nous élaguons le superflu ; les branches de l’arbre ont été sciées, le rouge quant à lui marque le renoncement aux certitudes, aux superstitions, aux dogmes en nous permettant de dépasser les expériences non intégrées de notre généalogie libérant ainsi les cristallisations de ces mémoires au cœur de nos cellules. Notre descendance est alors affranchie de l’expérience créant de nouveaux commencements pour nous-même et notre descendance.

 

Cette carte fait référence au principe de polarité que nous venons transcender, la corde nous maintient dans l’immobilisme, nous nous sommes  nous-même attaché par le pied. Les règles picturales de l’image, nous montre bien qu’il ne regarde ni le passé (gauche de la carte), ni le futur (droite de la carte), il est dans le présent, son attachement au ciel (haut de la carte), lui permet de s’enraciner , de plonger à l’intérieur…le vert dans le bas de l’image indique que cette introspection le ramène vers sa nature véritable.

 

A mesure que l’homme grandit, l’échelle diminue et quand il réalise l’Unité, l’échelle disparaît. Cette reconnexion à La Conscience nous rend autonome et notre individualité se fond dans l’âme collective. Depuis cette époque l’homme chemine pour réaliser que la maison du Père demeure dans son cœur. « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? » Apocalypse 21,3. 1Co 3:16

Le costume du Pendu est riche en symbolique les boutons de sa veste sont au nombre de 10, évoquant l’introspection, l’action intérieure ce qui amènera une ouverture pour se renouveler, évoluer. Ce voyage dans les profondeurs nous permet de nous libérer des accumulations Nous sommes en gestation d’un Être nouveau, le cycle est accompli, alors l’inattendu s’invite dans notre vie. Encore faut-il avoir le courage d’aller regarder.

En examinant de plus près les boutons il y a un chemin, le premier symbole est l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci, qui désigne l’humanisme, la perfection de notre corps, l’homme est conçu selon des proportions mathématiques, il est au centre de l’univers et cette perfection, cette mécanique ne peut venir que de Dieu…ensuite il y a le symbole de la lune qui nous invite à la passivité. Nous entrons alors dans le schéma de l’inverse.

 

Nous pouvons apprendre à connaitre une chose qu’en vivant son contraire. Par exemple je prends conscience de la nuit quand je rencontre le Soleil. En même temps je prends conscience de l’un et de l’autre, mais je peux également réfléchir sur le fait que s’ouvre devant moi deux voies que je peux emprunter à ma guise, tout en faisant un choix éclairé. En hermétisme est dit que le « un » représente le point de départ, celui qui n’a jamais rencontré le contraire de quoique ce soit. Et un jour ce « un » se dirige vers le « deux » et lorsqu’il rencontre le « deux », il rencontre son contraire, il a une prise de conscience sur lui-même. L’expérience lui permet alors de comprendre et d’avoir une réflexion sur ce qu’il veut réellement, ce qui le conduit vers le « trois ». En choisissant de d’avancer vers l’étape suivante il découvre alors le quatre qui représente la Réalité, l’Univers manifesté. C’est la pensée dans "Tout est mental" qui créer la Réalité, elle peut se manifester que par le trois . . . seulement nous avons oubliés que Dieu nous a créé à son image, ce qui rend notre pensée créatrice dans notre monde. Seul l’Amour, le Pur Esprit peut défaire les projections qui sont une création du mental inférieur.   

 

Les boutons suivants sont des étapes d’intégrations, puis nous rencontrons le Soleil. Le cœur est le soleil intérieur. Mais, il ne l’est qu’en vertu de sa conjonction avec l’Esprit.

En définitive, la symbolique de la lune et du soleil consiste en une parabole sur le motif de l’ascension spirituelle dans laquelle nous venons nous réaliser. Nous venons dépasser l’illusion en goutant à la neutralité de l’Amour, au non jugement.

 

L’état d’Amour se manifeste par l’ouverture du cœur, un amour brillant comme le soleil et reflétant comme la lune (Principe du genre), il y a 4 boutons, le chiffre  est notre réalité que nous manifestons. Si nous voulons modifier cette réalité nous devons retourner à l’étape précédente pour changer notre état d’esprit pour transformer nos certitudes, nos croyances, en appliquant le principe du mentalisme : « Tout est mental, tout est Esprit ».

 

Une fois que nous sommes dans la Connaissance, nous arrivons dans le dernier bouton qui est le symbole de l’Or Alchimique, nous entrons dans le précieux de notre divinité.

 

Dans la chevelure du Pendu il y a le symbole de la lune et du Soleil, notre corps mental retrouve alors sa noblesse, nous sommes unifiés, cet hexagramme est l'union du couple intérieur, nous sommes sur le chemin de la complétude.

 

Si le Pendu parlait :

 

" Je choisis d'aimer, de pardonner, de me pardonner , de me relier au Père.

Et ce rendez-vous nous l'avons pris il y a longtemps....Je suis comme la Montagne, immobile, je descends dans le tréfonds de mon cœur afin de réparer les inaccomplis de ma lignée, et découvrir ce qu'est la compassion du Christ...je différencie la Connaissance et le savoir, ce qui me ramène à la maison du Père.

  

Je suis Unité…"

 

 

Je vous remercie et je vous donne rendez-vous pour le mois prochain, si vous avez aimé cet article je vous invite à le partage.

 

Je vous aime

 

Mireille

 

2 commentaires

La Force de L'Esprit

La Force spirituelle de l'Esprit

Le mois d’octobre est le mois du retour à la Confiance, une étape est franchie, et nous pouvons souffler un peu, nous avons trouvé la Force spirituelle pour nous extraire des montagnes russes de la Roue de Fortune, la leçon est apprise est nous passons dans une certaine maîtrise de notre instinct animal.

 

Nous avons franchi les onze étapes qui nous reconnectent à notre Divinité. C’est un travail introspection et de validation par le monde extérieur.

Oserons-nous aller au-delà nos sens et voir les possibilités qui s'offrent à nous dans le subtil ?

ette étape dans le voyage de l’Âme, nous présente une femme qui joue avec un lion. Il a beaucoup de douceur dans les yeux et sa crinière est ordonnée. Ce lion est le reflet de notre animalité maitrisée, cette femme n’est pas à cheval sur lui, mais le lion qui sort d’elle-même. Nous ne pouvons pas dissocier les cartes les unes des autres, en superposant la Roue de Fortune (carte du mois dernier) sur la Force, la gueule du Lion apparaît à la hauteur de la manivelle. La maîtrise du mental actionne la Roue pour sortir du cycle des répétitions. Ces pattes avant ne sont pas vraiment formées, il n’a pas de présence à proprement dit dans la matière. Nous pourrions dire alors que  l’Esprit est plus fort que la Matière.

 

Nous avons maintenant la possibilité de prendre notre vie en main, notre évolution spirituelle, plutôt que d’être sans cesse ballotté dans les polarités de notre monde duel.

Si nous entrons un peu plus en détail dans la symbolique de l’arcane, cette femme porte un chapeau en forme de lemniscate, dont la moitié ressemble  à une plume d’oiseau, ce chapeau fait référence à la carte du Bateleur qui porte une coiffe de même forme. Le lemniscate est le symbole de la Vie dans le processus d’évolution. Il mène de l’individualité à la conscience de groupe. D’ailleurs la voie initiatique de l’Âme en  mandala à la même forme.

Chacun que nous soyons conscience ou non nous vivons ce mouvement dynamique dans la profondeur de notre corps, dans nos paroles, nos créations qui sont en lien avec le divin, seules les créations de Dieu sont éternelles. Il y a aussi la notion de complétude. 

 

L’aile dans la coiffe est un symbole de libération, nous avons ici accompli la moitié du chemin. Elle permet de nous rapprocher de la Lumière, notre Esprit retrouve son pouvoir créateur, nous élevons ainsi au niveau de notre Âme.

 

Un beau programme à vivre, le Lion est aussi le symbole du courage, de la vaillance, de la royauté, de l’assurance, tant que nous maintenons son instinct. 

 

Les dents rouges sur le chapeau, sont au même nombre que celle du Lion, si L’Esprit reste maître de l’animal tout coulera de source et dans le cas contraire, il y aura des accrochages, d’ailleurs sur le cou du personnage il y a comme un signe de décapitation. La Force est à double tranchant, cette puissance est jaillissante, c’est le cartouche  qui nous en informe, tous les traits verticaux sont vers la droite. Alors le cœur se protège encore  avec le laçage de la robe.

Le pied dans la symbolique du Tarot parle du monde réel, les deux pouces pieds et mains sont rouges ce qui les rends actifs, nous sommes en mouvement créant des changements significatifs dans notre vie.

 

Pour transposer cela à notre monde actuel, nous avons passé un cap de vers la Conscience, appris que notre pensée même si elle intangible se crée dans la matière par notre volonté.

 

Il va y avoir de plus en plus d’évènements qui vont tenter de nous plonger à nouveau dans notre ancien système de croyances, de maintenir la peur, et c’est là que La Force de l’Esprit vient désarmer par la maitrise ses tentatives de manipulation.

 

 

Nous avons le choix de nous servir de cette maitrise pour le meilleur ou pour le pire, il est important dans ces moments d’instabilités de revenir dans notre espace de quiétude pour maintenir la clarté sur les évènements. Ne soyons plus des suiveurs mais des leaders…

 

Et comme le dit si bien Yoda La Force est avec Vous…

 

Si le Force parlait :

 

Je suis la Force de Vie jaillissant du plus profond de ton Être

Celle qui brise le vase de l’intérieur laissant rayonner la Lumière Divine

Je Suis la Maitrise de l’instinct pour que naisse l’Homme Nouveau

Je suis le tremplin, l’étape de votre vie où tous les possibles peuvent s’accomplir.

 Je suis l’énergie de la Kundalini, l’expérience de la Complétude.


Merci à tous je vous donne rendez-vous le mois prochain avec l'Arcane du Pendu, si vous sentez l'appel de partager cet article c'est bien volontiers...les commentaires sont également les bienvenus, par contre sur le blog, je n'ai pas accès à vos coordonnées, et ne peux vous répondre personnel, vous pouvez toujours me joindre par le formulaire de contact.

 

A bientôt Mireille

1 commentaires

Les Mouvements Energétiques de Septembre à travers la symbolique du Tarot de Marseille

La roue des karmas

Septembre pour cette année 2017 correspond en tarologie à « la Roue de Fortune », petit rappel pour ceux qui prennent en cours de route les articles. En numérologie, nous sommes en année 1 (2+0+1+7=10=1) et pour trouver la relation au mois de septembre, il suffit d’additionner l’année et le mois en cours.

 

Cette lame est amenée par l’ Hermite du mois d’août, l’Homme Sage qui nous a fait prendre conscience de nous-même, la Roue de Fortune quant à elle, nous invite à nous unir à la Conscience Cosmique pour vivre l’Être dans toute sa hauteur et toute sa profondeur. Nous voilà partis dans la Grande Roue de la Vie rythmée par les énergies qui nous animent. Entrons dans la danse du cinquième Principe de l’Univers, dans l’impermanence de notre monde polarisé. Allons-nous observer comme le Sphinx sur sa plate-forme ou serons-nous pris dans la roue comme le Singe et le Chien ? 

Pourrons-nous entendre que tout ce qui n’est pas éternel est illusion ?

Septembre vient nous mettre face à nos histoires mentales, celles que notre personnalité se raconte pour éviter le présent et la réalité factuelle. Ces histoires dans lesquelles nous minimisons ou grossissons les évènements suivant les expériences passées …Oserons-nous reprendre le fil d’Ariane pour sortir du labyrinthe de la psyché et commencer à vivre la Réalité ?

 

Cette carte est riche en symboles, faufilons-nous dans l’univers de l’Arcane X, et voyons ce qui résonne sur notre chemin.

 

La roue comme le cercle introduit la notion d’infini, il n’y a ni commencement ni fin, ni haut, ni bas, elle symbolise la Matrice, le mouvement perpétuel sur un axe central. Cette roue de 6 rayons est solaire, trois rayons vers le haut, trois vers le bas, cela m’évoque la géographie des corps, la conscientisation des corps inférieurs : "physique-éthérique", astral, mental et des corps supérieurs : causal, bouddhique atmique reliés tous par le Cœur. Nous touchons alors à l’Êtreté, la totalité de ce que nous sommes. C’est aussi la projection horizontale de la croix tridimensionnelle à 3 branches de laquelle né le Chrisme, monogramme du Christ qui est la Voie des Cieux.

 

La place centrale est le seul endroit où nous ne sommes plus pris dans la rotation, la montée, la descente donne naissance à l’illusion de la joie, de la souffrance alors que la paix vient de la neutralité du pivot … En descendant au cœur de nous-même nous manifestons la délivrance et nous nous libérons des karmas qu’ils soient positifs ou négatifs.

Dans cet arcane il y a trois animaux, un ressemble à un sphinx, l’autre à un singe, et le dernier à un chien. Le sphinx est de nature animale, humaine et divine, c’est un Initié dans sa cape rouge et violette, le violet confirme sa spiritualité. Est-il positionné en observateur ou spectateur ? La plateforme évoque-t-elle la stabilité, ou fait-elle office de frein ? Le désir qui nous pousse à nous élever vient-il du cœur ou de l’ego ? Sa couronne à 5 branches rappelle la quintessence, les 5 éléments eau, feu, terre, air, éther …l’épée symbolise la puissance, la force, et représente également le Principe de cause à effet qui procure l’équilibre universel. Elle est aussi la représentation du Logos, du Verbe possédant un double tranchant "destructeur-créateur" faisant ainsi allusion au de Principe de Polarité, tout ramène à la Voie Initiatique dans cet arcane… . Si le chien est Anubis, le Singe serait alors Thot, le Sphinx la balance…nous assistons une nouvelle fois à la pesée des âmes du Livre des Morts égyptien…Sous la couronne il y a le symbole de la Clairvoyance, du troisième œil . Sa vision est multidimensionnelle, il tient qu'à nous de voir au delà des voiles, des masques qui restreignent nos perceptions ici bas.

 

Le Singe est l'animal ambigu par excellence, pour l’Asie il évoque l’adaptation, l’intelligence, l’ingéniosité alors que pour les occidentaux il symbolise la débauche, les vices et les perversions, libre à chacun d’interpréter pour lui-même suivant ses croyances la présence de cet animal, sommes-nous dans la caricature de l’humain ou dans la sagesse…en tout cas sa couleur chair indique bien qu’il est humanisé…ses bras semblent se fondre dans le boisage, ce qui lui donne une impression d'être prisonnier du cadre couleur peau.  Nos personnages intérieurs font-ils du mimétisme répétant encore les mêmes mécanismes de défense, de nos ancêtres ? L'Hermite nous a déjà montré le chemin du transgénérationnel, la Roue de Fortune nous mène à la transformation, à la transmutation plus nous nous rapprochons du centre de la rouelle.

 

Le chien jaune à trois oreilles ce qui me fait penser  aux qualités spirituelles en lien avec les sens physiques, cette troisième oreille, nous donne accès aux connexions avec l'Intelligence Cosmique, la couleur jaune atteste ce choix hypothétique. Le chien est dans un mouvement d'ascension, il semble plus tranquille que le singe.

 

Les costumes de ces animaux dessinent aussi une pièce de théâtre dans laquelle nous pouvons jouer éternellement le jeu de l'illusion, nous pouvons même nous leurrer en laissant notre ego spirituel simulé l'éveil donnant ainsi des leçons aux autres aspects de nous-même...tant que notre langage est porteur de devoirs, d'obligations c'est que nous sommes encore enclavés dans les conditionnements.

La roue est montée sur un socle de couleur chair reposant sur une base double suggérant une échelle à deux barreaux comme pour nous rappeler que notre monde est double. Cette échelle nous indique qu'il y a déjà une étape franchie, mais qu'une autre suit, les expériences multiples des incarnations nous donnent le sentiment de séparation nourrissant l'individualisation...ce qui engendre des réalités multiples suivant le point de vue par lequel nous regardons.  Dans notre monde il n'y a que des demies-vérités, la création divine a une seule Vérité.

 

Le moyeu de la roue réveille en moi, le mythe de Thésée. Il défia son Père Égée tua le Minotaure et sorti du labyrinthe grâce au fil d'Ariane. C’est aussi le lien entre deux personnages, alors qui tient la manivelle ici ? Qui l’actionne? Dans cette configuration c’est la Force…mais c’est l'histoire du mois prochain. Aujourd'hui nous sentons ou pas que nous avons franchi un ou plusieurs cycles, que l'énergie inexorablement nous pousse à nous renouveler, mais il y a le temps d'intégration des étapes dans le monde manifesté, ce qui nous offre le temps de nous questionner sur ce qui rythme notre vie, sur nos chutes, nos évolutions, sur notre positionnement pour être en équilibre…

 

Dans le cartouche de cet arcane dix est aussi 2 fois 5, la lettre u est remplacé par un V, qui me fait référence dans la Kabbale à MALKUTH représentant le monde physique et dont la symbolique corporelle correspond aux pieds. Pour garder l’équilibre nous devons être solidement ancrés au sol par nos deux pieds, le passage par le corps est inéluctable.

Et si la Roue de Fortune parlait...elle dirait:

Je suis la Main de Dieu qui se goûte à travers l’expérience de l’humanité.

Je suis la Roue qui éclaire la Voie des Cieux.

Je suis la Conscience Cosmique retrouvée via le Cœur aligné au centre de l’Humain.

Je suis l’Action Juste qui sert la Grande Vie par laquelle tu te reconnais en tant que Fils et Fille du Divin.

Je suis la Lumière qui éclaire l’Illusion sur la Plan Physique.

Je suis la Fréquence de l’Amour, la Neutralité qui ramène à l’Éternité.

Je suis la Roue Solaire et la Voix du Père Céleste.

Je suis l’Héritage Sacré du Divin, les empreintes porteuses de l’histoire de l’Humanité, de ses sagesses et de ses faiblesses, sans jugement aucun, je te t’accueille dans tes ombres, tes couleurs, dans ta lumière…

Je te bénie pour ce chemin parcouru, ces sauts quantiques…

Je suis les dix doigts des mains qui sont l’Action Divine manifestée sur le plan physique.

Je suis le chemin du Retour à l’Unité

Rendez-vous le mois prochain pour vivre la Force qui active la manivelle. Merci de votre attention, et si votre cœur souhaite partager ou commenter cet article j'en serai ravie. Étant en retraite dans les Hautes Alpes jusqu'à mi novembre sans connexion continue à internet, je ferais de mon pour répondre à vos commentaires ou à vos questionnements. Je vous demande d'être patient. En tant que facilitatrice je me dois d'être congruente et faire ce que je transmets. Donc je prends le temps de faire les mises à jours énergétiques afin d'être au plus près des Grands Frères pour retranscrire avec le plus de clarté leurs messages. 

 

Mireille, médium & tarologue intuitive

3 commentaires

Mes Sages Intérieurs

Enquête de Sagesse

Le mois d’août est un passage initiatique, évoquant la remise en question… . Le temps est venu de quitter le passé au niveau transpersonnel, et transgénérationnel, dans cette configuration l’Hermite regarde la Justice. Il a pris le temps de peser ce qui alourdit sa conscience, son chemin, ce qui le déséquilibre, et il abandonne tout cela sans regret.

 

L’Hermite sans perdre de vue la structure ancestrale (ADN), éclaire son passé de sa lanterne multicolore du point de vue céleste (bleu ciel), de l’Intelligence cosmique (jaune), de la croissance vitale (orange) et de l'instinctuel (le rouge). La position de sa main droite donne l’impression qu’il détient la clef pour transformer son passé en Or, l’ongle blanc du pouce accolé au symbole alchimique de l’or éveille cette possibilité. Son futur est une création édifiée par la Sagesse. Il avance à reculons conscient de ce qu’il l’a construit, de l’importance des ancêtres qui lui indiquent d’où il vient et vers quoi il tend s'il reste accrocher aux croyances familiales, sociétales.  

Ici la Justice 8 engendre l’Hermite 9, alors c’est la Perfection qui s’accomplit vers une nouvelle création de soi-même. C’est le temps de la délivrance, l’aube d’un nouveau jour dans lequel chacun se consacre à la naissance de l’Être de Lumière dans le monde manifesté. L’homme a évolué de la Terre au Ciel et s’autorise enfin à aller vers l’inconnu de lui-m’aime.

Ce passage se fera avec plus ou moins de douceur selon le niveau de conscience et selon le dévouement que chacun accorde à la crise existentielle qui est à l’origine de ce besoin de renouvellement.

 

Cet arcane restitue un grand nombre de secrets à travers la reconnaissance des symboles qu’il dépeint. Par exemple la lanterne représente le cheminement intérieur nécessaire de la quête métaphysique. La métaphysique est la partie de la philosophie qui traite des causes et principes premiers. Elle ouvre sur la connaissance par la raison de la nature des choses, ces choses existent indépendamment de l'expérience sensible que chacun peut s’en faire révélant ainsi la profondeur de cette lame de Tarot. C’est l’éclairage de Dieu qui développe la Connaissance de ce que nous sommes réellement.

L’Hermite s’appuie également sur le bâton du Pèlerin qui incarne l’axe du monde, l’énergie vitale, le centre de l’équilibre, la Kundalini. Ce symbole est très puissant, il tient une place primordiale pour de nombreux personnages tel que Moïse, Merlin, Yoda, Horus, il représente un troisième pied, un appui rappelant La Trinité.

 

La main gantée de bleu évoque la pureté du rituel, comme si les Grands Frères Célestes inspirés cette marche.

 

Sa cape est le signe de sa Royauté Spirituelle et Matérielle, auquel nous pouvons ajouter le pouvoir de l’Invisibilité, du héros Siegfried issue de la mythologie germanique…c’est aussi la cape du magicien qui symbolise la métamorphose…met à mort et ose. Elle montre le retrait le renoncement aux tentations et aux passions. Nous sommes fins prêts pour assumer dignement nos nouvelles fonctions.

L’auteur du Tarot orthographie l’Hermite avec un H, cette lettre est porteuse de la Sagesse de l’Esprit, c’est aussi une échelle qui élève vers le Ciel comme dans le rêve de Jacob, c’est le chiffre neuf qui nous montre l’action vers le haut. Le Pur Esprit est en perpétuelle vibration transformant par correspondance circulaire notre corps physique. Grâce à sa vibration il nous permet de saisir le premier principe de l’Univers : le Mentalisme qui dit que : "Tout est mental, tout est Esprit. "

 

Nous pouvons comme les bâtisseurs de cathédrales édifier une façade inspirant le dépassement.

 

Le H est au cœur du monogramme du Christ : I H S, abrégé de Jésus Hominum Salvator, "Jésus, Sauveur des Hommes".

 

Nous progressons sur l’échelle de la Sagesse, de la connaissance acquises par l’expérience du chemin dont les étapes seraient les rites de passage : le passage à la responsabilisation, du retour sur soi, de l’envie d’accomplir ce qui est resté en suspens dans un souci de réparer. Nous passons de la lutte à la Résilience dans l’acceptation profonde de la réalité factuelle induite par le vide d’intellect, qui lui nous conduit indubitablement vers le renouvellement. Nous sommes les détenteurs de ce pouvoir de transformation et suivant notre degré de conscience de transmutation mentale, chacun acquière alors le discernement par l’expérimentation. 

Les trésors de cet arcane résident dans le détail comme la forme de hanche féminine au niveau de la main droite qui révèle la reliance à Vénus et Mercure. Cette symbolique génère aussi la notion de prendre. Est-ce un effort pour moi de prendre ce qui me revient ? Les hanches traduisent notre assise ou notre maintien debout et la puissance de l’action directionnelle, mais aussi de notre ouverture à l’Énergie de Vie.

 

Les Croissants de Lune représentent le passage de l’obscurité de la nouvelle lune à la clarté de la pleine Lune, ici ils nous rapprochent du cycle de la nuit qui exprime l’absence de lumière précédant le lever du Soleil. Sa couleur orange, mélange de rouge et jaune indique que la Force de Vie inspire ces passages. Les changements d’états induits par la voie lunaire nous permettent d’atteindre la Véritable Lumière Intérieure. Ombre et lumière sont indissociables dans notre matérialité polarisée ce qui nous aident à réaliser l'importance de la Neutralité. Le positionnement de ces croissants montre les initiations par lesquelles nous nous révélons. Les genoux symbolisent le degré d’autorité individuel, ils marquent la puissance de l’action de ce que nous avons déjà accompli dans la vie…. notre capacité à nous incliner face à la réalité. Le genou renvoie à la période de l’enfance, c’est la Porte de l’Acceptation signifiant notre capacité de reddition, de lâcher prise. Les genoux nous montrent notre rapport face au pouvoir, au contrôle et à la maitrise des émotions. Pour devenir un surhomme nous devons apprendre à nous conformer aux lois cosmiques, à poser le genou à terre.

Derrière la nuque le croissant pose l’accent sur le portail galactique Estar, espace de communication des Grands Frères qui nous inspirent depuis l’Éther…du point de vue initiatique la nuque est le lieu de la 3e oreille. Sommes-nous capable de demander ? Sommes-nous dans la peur de ne pas être entendu ? Sommes-nous dans un sentiment d'impuissance lorsque nos demandes ne sont pas entendues ?…Avec quelle puissance je projette mon énergie masculine dans le féminin de l’autre. Notre colonne cervicale est l’avant-garde, la tour de contrôle qui donne l’alarme. Les dérèglements de la thyroïde peuvent être dus à des excès ou des baisses d’énergie dans le laryngé. Le leadership, le Soi s’exprime depuis cet espace:

 

"Je suis la Puissance qui jaillit de la Profondeur de l’Être, celui qui révèle les secrets de l’inconscient. Le chemin qui ramène au Royaume du Père goûtant à l’Unité, à l’Amour dans le temple qu’est le corps physique.

 

Je t’invite à connecter l’Intelligence Cosmique pour célébrer le lien d’Amour qui unie toute chose.

 

Je suis le Feu Divin qui te donne l’envie d’avoir envie, et brûle les pulsions.

 

Je te guide pour te libérer de la culpabilité, des frustrations que génèrent l' individualité.

 

Je suis la Récapitulation qui engendre la réparation des inaccomplis et qui conduit au renouvellement. 

 

Demande et tu recevras,

 

Ose quitter les Enseignements des Maîtres pour devenir le Sage, celui qui se reconnait.

Je suis la voix de ton Âme qui se révèle à travers les Silences de la musique des Sphères Supérieures.

Je suis "la croisée des chemins" qui t’offre l’opportunité de te renouveler. "

 

Aout est un mois d’introspection... . Nous vous remercions pour votre présence à ce message. Et je vous invite à le partager si vôtre cœur en ressent l’élan.

 

Mireille Housset tarologue intuitive et canal au service de la Grande Vie, je vous donne rendez-vous le mois prochain pour découvrir les tendances énergétiques de septembre qui sont représentées cette année par la "Roue de Fortune".

 

Bel été à vous

1 commentaires

Enquête de Justesse

Juillet enquête d'humanité & de Justice

Le mois de Juillet est sous le signe de la Justice, l’arcane 8 du Tarot de Marseille est amené par le Chariot qui lui a actionné nos énergies masculine & féminine.

 

En observant la lame 8, la symbolique de l’épée et de la balance équivaut au principe masculin et féminin, la forme phallique de l’épée et les bols, ou réceptacles sont la continuité de la rencontre avec le principe créateur du genre. Tout prend vie avec ces deux énergies, la racine latine de genre veut dire faire naître, alors qu’allons-nous engendrer dans nos vies ? Dans cette infinité de possibilités et en étudiant l’image, j'observe que l’épée n’est pas parallèle au trône, que la balance n’est pas horizontale non plus, cela peut vouloir exprimer une recherche d’équilibre, ou dans une polarité négative ça indiquerait une forme de tricherie, la Justice à droite joue de son coude sur les plateaux pour donner l’illusion de l’équilibre. Que pesons-nous dans cette balance, le bleu ciel parle de spiritualité, et l’orange de l’énergie vitale. Quelle importance accordons-nous à notre spiritualité (bleu ciel) dans la matière de la vie (orange). L’épée tranche et la balance soupèse le poids de ce qui est coupé !?

L’ongle du pouce qui maintient l’épée est noir, sur cet arcane les positions des doigts ressemblent aux mudras dans lesquels le pouce incarne le macrocosme, l’index le microcosme, lorsqu’ils se touchent ça indique l’Unité. La couleur noire de l’ongle inspire la vacuité, l’éther qui relie le Tout. La sagesse représentée par le majeur est soutenue par la compréhension véritable symbolisée par le majeur, et l’annulaire c’est "l’action de" … ici " trancher avec justesse ".

 

La fusée (poignée) de l’épée est rouge ce qui indique le côté instinctuel de l’action toutefois engendrer par l’intelligence cosmique comme le désigne le pommeau jaune foncé.. La garde de l’épée est orange, c’est la force vitale qui donne la puissance de frappe, le bleu ciel de la lame est la réceptivité des forces célestes. La concordance des couleurs de la lame et des réceptacles implique une relation entre ce qui est coupé et le contenu des bols ; ce qui me fait penser à la pesée des Âmes en Égypte ancienne dans le livres des Morts où la confession négative libère l’âme du poids des fautes. L’épée coupe le superflu et la main tenant la balance par le positionnement des doigts atteste de l’unification des 5 éléments : le feu pour le pouce, l’air pour l’index, éther pour le majeur, la terre pour l’annulaire, et l’auriculaire pour l’eau. L’équilibre vient de l’Unification sans notion de quantification.

Dans cette carte il y a souvent la notion d’axe, dans l’épée, dans les plateaux de la balance, dans le costume sur la poitrine, sur l’assise, le support orange. L’équilibre réside-t-il dans: "être centré", ou dans l’ouverture du troisième Œil ?

 

En tout cas le personnage de la Justice nous regarde droit dans les yeux, il est franc, ce personnage à les cheveux (symbole de réceptivité)  de couleur chair ainsi que son visage et au niveau de la gorge il y a l’ouverture du laryngé, comme pour faciliter l’expression, comme si l’épée avait tranché les fils noires qui enserraient la gorge.

 

La couronne met en avant la réceptivité, le blanc de la coiffe montre que cette réceptivité repose sur l’union lumineuse de toutes les couleurs, le blanc est la couleur de Divin ou celle de la Mort suivant la place où nous nous positionnons.

 

Il y a une dominance de rouge ce qui dénote malgré l’assise du personnage une action intérieure, au niveau du cœur, du sacré et de la jambe à droite. Le rouge du dossier laisse entrevoir de la couleur chair, comme pour dire que nous retrouvons notre humanité en quittant le côté animal, instinctuel, l’introspection conduit au lâcher prise, nous ne sommes plus dans le réflexe, mais dans le réfléchi. Le dossier du trône soutient le dos de la Justice dévoilant la qualité " Rectitude, Justesse".

 

Les manches vertes nous montrent les attachements que nous avons envers la mère physique et la Mère Divine. Quelles sont les libertés je  m'interdis encore et qui font que je repousse au lendemain le prendre soin  de ma terre, mon corps, mes émotions....

 

Le bleu foncé, sur le bas du costume établi la réceptivité des forces terrestres, l’ancrage. Au niveau du plexus il désigne la réceptivité de la stabilité apportée par Gaïa, et sur l’épaule il démontre la mobilité de la réception, celle qui équilibre la balance.

 

Les neufs triangles symboles de la fourrure d’hermine témoignent de la noblesse de la Justice, le chiffre neuf étant la fin d’un cycle et le début d’un autre. Les magistrats français ont longtemps porté de la fourrure d’hermine, l’hermine est le symbole de la pureté, mais aussi exprime une base de classe sociale, un fondement culturel, un socle idéologique. Sommes-nous dans la noblesse du cœur, ou dans le côté hautain que peuvent avoir certains aristocrates ?

Dans le tarot dès peu de cartes sont imprégnées de violet, et dans l’arcane 8, il est présenté plus que dans n’importe quel arcane. Cette couleur marque la sagesse pour la polarité positive et dans la polarité négative le sacrifice, alors interrogeons-nous nous sur notre façon de nous actionner, sommes-nous dans la prise de décisions sagement réfléchies ou dans le sacrifice ? Vous seul pouvez répondre à ces questions, et les vacances sont aussi faites pour prendre le temps de se poser et peut-être répondre à ces questionnement... .

Le sol jaune foncé quant à lui dépeint la richesse, l’or, en alchimie il symbolise aussi la spiritualité. Si nous reconnaissons le pouvoir de notre création, nous accueillons un peu plus notre responsabilité sur laquelle repose les actions justes.

 

Tout cela pour que chacun s’interroge et se positionne avec Justesse. L’étymologie de justesse vient du latin justus qui agit selon le droit et l'équité, "esse" le suffixe qui veut qualité de. Sommes-nous dans la droiture, agissons-nous honnêtement, loyalement, franchement, dans la vie suis-je dans la  rectitude, mes intentions sont-elles alignées?

Le chiffre huit inspire la perfection, deux cercles joints par un point précis, l’équilibre qui s’ajuste à l’infini laissant l’énergie circule continuellement. Huit occupe un double carré, en sa présence nous naviguons de l'humain au Divin vice et versa, c’est l’équilibre du matériel et du spirituel.

 

Huit est dans l’ouverture, il nous invite à explorer nos espaces intérieurs, il augmente nos potentiels, il embrasse une vision globale dans la notion "d’être autour de" et donne une vision sous différents angles, du point de vue émotionnel, sociétal, familial, historique, spirituel etc… . Il ajoute une dimension pour ne rien manquer des énergies qui nous animent, il représente le déploiement de l’Être, sans fracture intérieure puisqu’il symbolise l’infini. Il enveloppe sans la notion d’enfermement, il nous invite à habiter l’espace, notre intemporalité.

Et si la Justice parlait elle nous dirait : "Je suis le germe masculin et féminin qui engendre l’Équilibre dans toute création, j’appartiens à l’Infini, je demeure immuable car la Justice Divine ne peut être corrompue.

 

Je suis là aussi pour te montrer tes limites , le Respect de Soi, je suis la Puissance de Vie, la Volonté Divine qui motive tes désirs profonds.

 

Je suis là pour purifier et effacer les fautes que tu crois avoir commises, car l’expérience de vie que  tu expérimentes est la Volonté Divine pour que tu te reconnaisses.

 

Je suis le mouvement de vie qui anime toute chose, la Puissance de la Création en action .

 

Je suis là pour que tu découvres la Véritable motivation de l'existence humaine. Que tu retrouves la co-naissance de l'incarnation spirituelle au sein de Gaïa.

 

Je suis mouvance, changement, je tranche le superflu, j’allège les fardeaux de ton Cœur lorsque tu oses venir à moi.

 

Je suis la Justesse de l’Être de Lumière qui s’invite dans la danse éternelle de la vie face aux barrières que dressent le mental inférieur, je t’invite à grandir pour franchir les croyances limitantes que t’imposent la peur. Je suis les forces insoupçonnables qui jaillissent face aux expériences douloureuses.

 

Je suis l’Action Juste, la Parole Juste le Verbe par lequel résonne la Vérité Divine.

 

Je suis là à chacun de tes pas et si tu t’ouvres pleinement à la vie, je te guiderai vers la Liberté l’Équité et la Fraternité envers le vivant. "

 

Merci à vous, je vous invite à partager vos ressentis pour ce mois de juillet, et si l’article vous a plu pensez à le partager à liker. Je vous souhaite à tous un bel été.

 

A bientôt, au mois d’aout nous serons sous l’influence de l’Hermite….

 

 

Mireille

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

0 commentaires

Naissance de l'Homme Nouveau

Les énergies du mois de juin nous poussent à nous responsabiliser, à nous ancrer profondément sur Terre dans notre Humanité et le Chariot nous accompagne ce mois-ci dans le mariage Terre-Ciel, Masculin-Féminin.

 

Notre spiritualité quoique nous fassions nous amène à vivre l’élément Terre. Durant le mois de mai nous étions dans l’observation des rôles, des masques, nous avons fait le point sur ce que nous ne voulions plus et aujourd'hui nous nous positionnons dans nos choix les concrétisant par des actes. 

 

La symbolique de cet arcane est un véritable trésor pour aller au cœur de notre royaume, nous passons de la vastitude à l’humanité, de la vacuité au plein. Un choc pour certain, un cadeau pour d’autres, car enraciner notre Être de Lumière déclenche une protection naturelle ouvrant également la porte de l’Abondance Terrestre.

 

Le chiffre 7 symbolise l’esprit incarné dans la matière, l’Absolu, la Connaissance, le Renoncement à la quête extérieure. Il réveille en nous le chercheur de vérité. C'est l'aboutissement de notre création, la bénédiction du Divin donnée et reçue.

Le 4 évoque les 4 directions cardinales, les 4 éléments, Terre, eau, Feu, Air, le 3 évoque le triangle, figure géométrique élémentaire qui ne se déforme pas , d'ailleurs la position des bras du prince avec la tête représente un triangle. Le chiffre 7 nous ouvre sur un autre but, l'inconnu de nous-même, validant le savoir par la connaissance, con-naissance, avec la naissance, nous validons l’intérieur par l’extérieur. Les 7 plans de conscience sont indissociables, même si notre vision étriquée tronque nos perceptions. Le chariot ici est engendré de l’Amoureux, donc il est issue de l’Amour, de la joie, il nous montre la voie du plaisir dans le plan terrestre, il nous invite à la JOUISSANCE dans tous les domaines de la vie. Nous naissons avec la connaissance de la Jouissance, nous devons la retrouver ici-bas par l'expérimentation. Devenir adulte c'est prendre conscience que nous pouvons explorer seulement quelques potentialités dans cette vie, alors mettons-nous en route pour découvrir ce qui nous rend heureux.

La roue de gauche représente le passé, et son reflet par la double série de 7 points. Il y a les faits réels qui sont l’histoire, et les faits relatés par notre émotionnel. La roue de droite représente le futur, un futur plus conscient, la couleur jaune appui cette hypothèse. Ces roues ne sont pas en position pour avancer dans le monde, mais dans la Présence dans l'attention de notre monde intérieur vivant l'humanité, la couleur chair du châssis nous parle de cela.

 

Les deux chevaux sont complices, unis même si leur direction semble opposée, c’est l’union des contraires, l’acceptation du principe de polarité, de la dualité de notre monde, ou amour & haine sont une seule est même chose dans un degré différent.

Le symbole alchimique de l’or est présent sur les deux chevaux au niveau de l’attelage, il est double pour le cheval de gauche, cela dénote une vraie puissance de notre énergie masculine. Ce symbole nous indique que nous sommes prêts à prendre la responsabilité de notre création. Il nous donne l’opportunité d’ÊTRE. Il nous ramène aux 7 Principes de l’Univers et plus particulièrement au principe du genre.

 

Le cheval de gauche symbolise le principe masculin, la jument à droite le principe féminin. Nous avons tous une dimension féminine et masculine que nous soyons un homme ou une femme. L’équilibre, la paix intérieure vient de la danse de ces deux énergies. Être dans la Présence permet à ces deux principes de s’harmoniser. Dans chacune de nos créations, qu’elles soient mentales ou matérielles sont issues du mariage de ces deux énergies. Cette 7ème loi est un principe créateur, nous plaçant à l'origine de ce qui est. Nous sommes les créateurs de notre vie qu'elle nous plaise ou non. 

Dans la matière nous sommes homme ou femme sauf cas exceptionnel et dans notre essence nous sommes ces deux énergies en même temps. Ce qui témoigne de notre pouvoir créateur sur le plan manifesté et non manifesté. 

La couleur orange du sol et les touffes d'herbes rouge dépeignent une vitalité animale,  c’est aussi l’énergie sexuelle, l’énergie de vie par laquelle notre puissance croît. 

 

Le personnage central, le prince se tient droit, il est présent à lui-même, les visages sur ces épaulettes montrent qu’il est clairvoyant, il est clair avec lui-même dans son humanité, comme dans sa divinité. Son visage est doux, en acceptant d’être incarné, il trouve enfin la paix, son costume au niveau du thorax apporte des précisions, le bas est rouge avec 3 points symbolisant notre énergie vitale naît de la pensée de l’union du principe masculin, le germe et du principe féminin la matrice, il est la trinité père-mère & fils et annonce l’abondance. Juste au-dessus les 3 points verts clairs indiquent que la Force Céleste se joint à la Force Terrestre par la couleur verte foncée, c'est le symbole de la Trinité.

A l’étage au-dessus nous pouvons réceptionner les Forces Célestes (bleu ciel) aux Forces Terrestres (bleu foncé). Cela prend la forme d'un écusson qui se termine par un accent circonflexe jaune, une connexion directe avec l’Intelligence Cosmique. Ce jeune Prince tire sa clairvoyance de sa conscience du corps. Le voile bleu foncé avec les étoiles bleues claires indique son lien céleste avec les étoiles, mais depuis la réceptivité des forces terrestres, c’est-à-dire qu’il est profondément ancré et que sa connexion à l’éther il la tient de cet ancrage. Il tient un sceptre  couleur chair emblème de sa réalisation dans la matière, il n’y a pas de rênes pour guider le chariot, sa seule présence suffit à diriger son véhicule. Dans son autre main à droite il tient un œuf, le renouveau est en cours de gestation.  Cette carte est remplie d’espoir, de nouveauté.

Et si le Chariot parlait, il dirait : " Je suis la Présence, la Lumière dans la Matière, je suis le Principe Créateur qui puise son énergie vitale au cœur de Gaïa. Je suis l’homme nouveau celui qui incarne Père-Mère-Fils en un seul. Je suis l’Abondance de la Terre & du Ciel, je suis issu des Noces Alchimiques de l’Esprit Pur et de la Matière.  Je suis l'Enfant Divin, le gardien du chemin de l'Arbre de Vie, j'ai traversé les noirceurs de l'incarnation, je m'offre de goûter à toutes les Jouissances de cette Terre. Je suis le corps du Christ qui ouvre la porte du 7ème Ciel. Je suis l'enfant de l'ère nouvelle qui proclame sa divinité, mon corps est le Temple vivant du Divin. "

 

Merci rendez-vous le mois prochain pour découvrir l'énergie de l'Arcane VIII, si cet article vous a plu je vous invite à la partager, à le commenter. Les accompagnements peuvent également se faire par skype ou téléphone. Je vous remercie de votre fidélité.

 

Mireille

 

0 commentaires

Wézac 2017

Le Wézac 2017, la reconnexion aux chemins de deux hommes sacrés.

Jeshua & Gautama Bouddha avant de devenir la figure de proue de la religion chrétienne, catholique etc., et du bouddhisme étaient des hommes incarnés sur notre Terre. Ici nous fêtons les énergies, non pas la religion, je précise pour éviter la confusion. Donc cette  grande fête de l’Orient, au Tibet célèbre la descente, la bénédiction des énergies christique et bouddhique qui leur ont donné le rayonnement que nous leur reconnaissons. Cette fête est avant tous la commémoration de la naissance de l’illumination et la mort du Bouddha.

 

Le Bouddha, le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l’Humanité à la Pleine Lune du Taureau de chaque année.  Mercredi 10 mai est le début d'un portail énergétique de 40 jours pour goûter à la Sagesse Humaine de ces deux hommes sacrés sur le plan subtil, énergétique et sur le plan manifesté. Recevons leurs enseignements de Compassion et de Gratitude. Le plan de conscience bouddhique est directement lié à notre Âme, alors nous avons tous pendant ces 40 jours l'opportunité de nous reconnecter à cette vibration pour rassembler toutes les parts de nous que nous avons niées depuis des éons. Et justement l'énergie christique est l'expression du Pur Esprit dans le véhicule physique, lui même en correspondance avec le plan atmique. Le plan atmique ou divin est accessible par la connexion à l'essence subtile de notre corps physique sur notre plan manifesté, appelé corps éthérique.

 

La compassion est une vertu, à ne pas confondre avec le sentiment de pitié qui est très présent dans notre société judéo-chrétienne. Compatir veux dire littéralement souffrir avec, ressentir la souffrance de l'autre aide à mieux le comprendre dans ses réactions émotionnelles. Nous nous éveillons alors à l'altérité qui nous amène à le reconnaître dans son identité profonde et individuelle.

Ouvrons la porte à la Gratitude, à la Grâce et apprenons à remercier pour recevoir l'abondance de la Vie. Les côtés obscurs de notre personnalité sont le reflet de notre façon de vivre le manque, et justement dans la Gratitude il y a cette notion d'être rempli d'Amour. L'occasion pour tout un chacun de remplir ces manques.

L'homme est souvent divisé entre l'illimité du Pur Esprit vécu dans le subtil et la limitation de l'incarnation vécu sur le plan manifesté. Le cœur est le centre où se rassemble ces différents plans. Tant que nous n'acceptons pas que nous sommes double sur le plan terrestre, nous nous séparons de la source, souffrant de l'abandon du Père. L'Unité c'est l'acceptation de ces deux facettes de l'être.

 

Les énergies du Wézak aident à ce rassemblement intérieur. Le renouvellement vient de notre capacité à faire le vide au niveau de notre énergie féminine, sinon l'énergie masculine perd de sa vitalité à faire grandir, le nombre incalculable de "mauvaises pensées " de notre jardin intérieur. Elles finissent à la longues par masquer, étouffer les magnifiques fleurs colorées issues de nos états d'Âmes. Écrire nos rêves est une prière à l'Univers, vivre la joie de nos désirs profonds les manifestent dans nos vies balayant les pensées parasites.

 

Je vous invite à méditer, à observer les souffrances au niveau du corps physique, à écouter les histoires qu'elles vous racontent.

Notre conscience supérieure peut alors libérer les cristallisations dues aux chocs émotionnels, ce qui nous permettra de les intégrer en tant qu'expériences résolues.

C'est le moment de rassembler tout notre courage  pour rencontrer l'autre facette de l'ombre, l'expression lumineuse de notre être cosmique.  Pour vivre plus sereinement ces reconnexions, il faut parfois recourir à un suivi, car notre mental inférieur à besoin d'être entendu dans sa difficulté à lâcher-prise.  Soyons à l'écoute de toutes les parts de nous à travers les miroirs extérieurs  décuplés durant cette période d'introspection.

Je vous remercie et si cela vous a plu n'hésitez pas à laisser un commentaire à liker, à partager, pour tous renseignements sur les ateliers de reconnexion, les accompagnements à distance vous trouverez tous les renseignements dans les rubriques soins holistiques et le chemin des 5.

 

A bientôt et bon Wézac

 

Mireille

2 commentaires

Tarot, la voix de l'Amoureux

La Voix de l'Amoureux

Les énergies du mois de Mai, nous offrent l’opportunité de montrer toutes nos couleurs, et bien sûr comme il n’y a pas de place pour le hasard cela vient au cœur de l’élection présidentielle et de la descente des énergies  du Wézac.

 

Aucune surprise nous sommes toujours une France divisée, mais quelles sont les véritables raisons derrière l’étiquette DIVISION SÉPARATION. La peur de changer ? D’être envahi ? D’être moins libre ? D'être privé de notre confort apparent, de nourriture…l’arcane du Pape au mois d’avril est venu pour nous éclairer sur nos véritables besoins. Le monde est juste le reflet de nos états d’esprits confondus. Avons-nous conscience que nous donnons notre pouvoir à un tiers, ne sommes-nous pas des adultes responsables ? Les faits nous montrent que nous sommes encore des enfants qui passons notre temps à râler, à accuser, nous acceptons les règles du jeu sans nous poser la question de ce que nous voulons réellement au fond de nous. Nous jouons le jeu des manipulateurs parce que le temps que nous passons à râler crée la séparation, et nous ne nous penchons pas sur ce que nous voulons réellement. Ainsi nous inscrivons dans notre champ vibratoire le message Manque, alors l’Univers répond à notre demande de manquer c’est la loi de Résonance. Nous voulons jouer dans la cour des Grands sans connaître les règles du jeu, jouons à connaissances égales, apprenons les lois qui régissent notre Univers et appliquons les.

 N’avons-nous pas tous les mêmes droits de naissance en tant qu’humain ? Pourquoi vouloir compter sur une autre personne pour nourrir nos besoins. C’est juste que nous ne croyions pas en notre pouvoir personnel de changer notre réalité et nous donnons notre voix à un autre pour qu’il fasse le travail à notre place...le bon sens est d’agir par nous-même, pour nous-même. Cela ne veut pas dire de ne pas prendre conseil, justement c’est le moment pour apprendre à discerner ce qui vient de notre cœur et de notre intellect. Penser en tant que personne individuelle est déjà une infraction au 1er principe de l’univers. Notre état d’esprit est là où tout commence, nous n’avons pas à penser mais à nous relier à une intelligence supérieure qui peut nous donner de bonnes idées pour nous élever au-dessus de ce brouillard de formes-pensées.

 

Nous nous agitons dans tous les sens sur le net, dans les journaux… mais concrètement que faisons-nous pour que ça change vraiment dans nos vies. Nous voulons plus de temps pour nous, alors nous travaillons deux fois plus pour nous offrir des vacances... vos vacances ont quel prix, le prix de votre santé, de votre humanité, de votre temps en dehors de votre famille…pensez-y. L’arcane de l’Amoureux est venu nous montrer que nous pouvons aller de l'avant ou vers l'arrière, quelque soit notre choix, nous ferons la réparation, dans la fluidité en suivant l'évolution, où dans la souffrance en nous raccrochant à notre passé, "la jeune femme de droite qui révèle notre cœur, ou la représentation de notre passé la femme de gauche."

Mes Maîtres Enseignants m’ont dit clairement : "tu aspires à mieux, nous t’entendons, mais pour ce mieux tu dois renoncer à ce que tu as maintenant, nous t’accompagnerons quelques soient tes choix. Toi seule peux décider de tes priorités. Pour vivre pleinement cette expérience tu as oublié d'où tu venais, laissant une nostalgie de l'ailleurs, tu es passée de l'unité à la dualité, pour grandir dans la conscience du Tout. Ton choix courageux engendre de vivre avec les principes qui ordonnent l'univers, et dans cet univers il y a le principe du rythme, qui dit que Tout à un commencement, une fin, une naissance, une mort.

 

Tôt ou tard ce que tu vis va mourir et renaître vers une meilleure version car tout évolue tout le temps soit par l’arrière en prenant soit de réparer nos inaccomplis du passé, soit par l’avant en utilisant le saut quantique pour changer d'état.

Le non choix, c'est choisir de maintient cette souffrance, sache que dans ce monde paix et guerre, haine amour, peur courage, ne font qu'un, c'est une graduation comme sur un thermomètre, et ta vibration attire les formes pensées en résonance avec ton état d'esprit. "

 

Nous sommes polluées par ces formes pensées, alors dans sa bienveillance la vie nous envoie un ange pour diriger éclairer notre cœur, le cupidon sur le haut de la carte.

 

L’Amoureux nous invite à voir toutes les émotions qui nous animent, celles du passé, celle que nous projetons, celles que nous nions. La guerre que nous déclarons à l'extérieur est le reflet de notre guerre intérieure. Quelles que soient les personnes a qui nous nous en prenons, elles sont ce que nous ne parvenons pas à nous dire par la conscience autant dans le positif que dans le négatif. Si vous admirez un maître enseignant pour certaines qualités, c'est qu'elles vivent en vous, et cela va aussi dans le sens des distorsions ce que nous reprochons à autrui est en nous.Quel rôle je souhaite jouer  dans la société, dans ma famille, dans ma vie ? 

 

Quelques soient les réponses que nous donnons à ces questions. Quelles que soient les histoires que les personnages de la lame VI éveillent en nous, le Soleil nous éclaire sans discrimination , alors soyons simplement nous- même.

Et si l’Amoureux parlait, il nous dirait : "Je suis le Soleil qui irradie le cœur de l’amoureux, je suis la joie d’exister, de goûter à tous les plaisirs de la vie.Je suis la Conscience qui brille dans le cœur de chacun, prêt à bondir, où aimer n’est plus un choix mais une réalité.

 

A chaque battement de cœur je vous unis à l’Univers tout entier quel que soit votre positionnement.

 

La vie n’est pas un combat, aime prie fait l’amour à tout ce qui t’anime, là tu nourries ton Soleil intérieur. Tu n’as pas à choisir l’Amour, tu es l’Amour.

 

Si tu crois devoir choisir, alors choisi la voie du plaisir, met de l’amour dans tes actes du quotidien, fais de ta vie, une vie de jouissance à tous les niveaux de l'Être. Nous ne devons convaincre personne juste être ce que nous sommes, nous sommes tous dignes d’être aimés tel que nous sommes. "

 

 

A bientôt Mireille and Co

 

2 commentaires

Le mois d'Avril , le mois des Révélations du Soi

La renaissance de l'énergie christique en chacun.

Le mois d'avril pour que chacun renaisse en tant que fils du Divin, la tombée des fausses représentations de Dieux.

Chaque mois , je viens vous parler d'un arcane et du message qu'il nous délivre, nous sommes sous l'énergie de l'arcane V , le pape. Les 2 mois précédents nous avons rencontré le principe féminin et masculin qui vit en chaque être que l'on soit homme ou femme.

 

Aujourd'hui nous allons à la rencontre de notre spiritualité qu'elle soit dans une polarité positive ou négative, rappelez-vous le 4ème  principe de l'Univers tout est double. Toutes les créations sur terre comportent 2 aspects, bien, mal, chaud, froid, etc... .

Je suis le Pape, la part spirituelle en toi, qui aimerais que tu te reconnectes à ton corps causale, afin de discuter avec l’intelligence cosmique et que tu puisses recevoir l'arbre de la connaissance à travers ton humanité.

 

Je suis là pour te guider vers la renaissance, vers l’incarnation. Je t’invite à accueillir pleinement ton monde polarisé, ces polarités sont là que tu puisses te révéler, te renouveler dans une acceptation profonde de cette dualité.

Je t'invite à retrouver la vibration du plaisir, regarde mes mains, il y en a une bleue de grande taille, et une de couleur chair pour te rappeler que tu es toujours relié à l’énergie divine et que cette connexion est puissante disponible à chaque instant. Ces deux mains portent le sceau sacré de la croix de fer, archétype des chevaliers du Templiers, tu es un chevalier christique, tu es là aussi pour garder actif le Saint-Graal.

 

Le Saint-Graal est le symbole de l’éternité, et du principe féminin qui peut recevoir et faire germer le divin en soi. Ma main de chair fait le signe de bénédiction. Me reconnaître en toi, fais de toi un être béni. Tu es consacré, et si tu nies une part de toi sur restera "con". Je ne peux te le dire autrement.

 

Tu es là pour te réconcilier avec la vie, et la mort, avec le bien et le mal. Tu dois laisser mourir l’image de Dieu enseigné par les religions et découvrir par toi-m’aime cette force vivante qui évolue sans cesse avec toi et en toi.

 Tout à un commencement et une fin, c’est la loi du rythme, ton Univers est soumis à cette loi, toi aussi. Tout ce que tu retiens va mourir, tôt ou tard pour renaître dans une version plus évoluée ou se transformer. Regarde la nature elle t’enseigne ce que tu as besoin de savoir pour grandir en équilibre avec le Tout. En l’observant, elle te souffle comment avancer vers le renouveau.

 

La tiare touche le cartouche du chiffre V, c’est le V par lequel tu reçois les idées de l’intelligence cosmique, c’est la coupe du Saint-Graal. Je ne suis pas le Pape de vos églises, je suis l’archétype du Père spirituel en toi, mon étymologie latine veux dire Papa, ce mot que tu dis à celui qui te met au monde, et je vis en toi. La tiare est le symbole de la Trinité, tu es le souverain de ton royaume, responsable de ta connexion spirituelle, c’est à toi de te relier au divin pour recevoir la vision élevée de ce que tu peux être si tu oses recevoir en toi la lumière pour éclairer les ombres, les inaccomplis à accomplir.

Regarde le fermoir de ma cape, il est là pour te rappeler que ton verbe est créateur, l’être individuel le "je", le petit moi, renferme en son centre l’être essentiel, (l’essence-ciel), c’est depuis cet être impersonnel que tu reçois les révélations pour grandir en Conscience.

 

Observe aussi mes cheveux il y a deux barrettes rouges, si la couleur blanche de mes cheveux désigne ma sagesse et ma pureté, le rouge des barrettes raconte que cette pureté est active.

 

Je suis là pour t'indiquer que le monde est devenu stérile, que nous sommes en train d’évoluer vers l’arrière, nous sommes dans la répétition des mêmes mécaniques, ce qui créer de nombreux dysfonctionnements, fanatismes, terrorisme, cultes sectaires, distorsions de l’énergie sexuelle pervertie, alors que la libido c’est l’énergie de vie, c’est la vie qui veut jaillir de toi… .

Le disciple de droite appuie ce contexte. La coiffe qu’il porte en son centre tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et affiche la régression. Soit nous nous servons de cette régression pour réparer les inaccomplis à accomplir soit nous répéterons l’histoire de nos ancêtres atlantes.

 

 

Aurons-nous le courage de nous renouveler enfin… Le bras d’un autre être tente de recouvrir la nudité difforme du disciple et d’un coup de main sec, lui fait lâcher le coutelas bleu foncé qu’il a camouflé dans une sorte de bilboquet, montrant la perfidie des monstruosités que l’humain peut faire lorsqu’il se laisse distraire par le jeu de la séduction, les jeux sexuels,….  

 

 

 

L’autre discipline nous ouvre une autre voie, il fait le salut des initiés avec la main du cœur, et la main droite celle de l’action du lâcher prise, il accepte  d’être guidé par plus grand que lui, il accepte d’étudier pour poser un cadre, et avancer vers l’avant sa coiffe tourne dans les sens des aiguilles d’une montre.

 

Je suis le médiateur de toi-même, je te montre les 2 voies, à toi de choisir. Je suis le lien entre ombre et lumière, je suis au service de la communication du haut et du bas. Je suis un pont, mais rappelle-toi qu’un pont est un passage et non pas un lieu d’arrêt. Je conduis au mystère qu’est la vie. Accepteras-tu de passer à autre chose que tu ne saisiras jamais… Je te connecte à l’insaisissable.

 

Le principe de Correspondance pour mieux lire l'existence.

Maintenant que vous commencez à intégrer le premier principe qu'est le mentalisme, nous pouvons passer à la suite.

 

Nassim Haramein physicien a fait une découverte capitale. Il avance une théorie qui unifie toutes les connaissances passées et actuelles, que cela soit en métaphysique, en physique quantique et classique, en cosmologie…. Il ouvre le champ des possibles en partageant sa réorganisation géométrique du proton d’hydrogène. Une théorie prouvant que tout dans l’Univers est connecté par un vide infiniment dense énergétiquement. Il aboutit le rêve d'Albert Einstein.

 

 

"Nous baignons dans une énergie fondamentale qui est à la source de la création du monde physique. Cette énergie c'est le vide, ou l'espace qui nous entoure.

Cet espace cependant n'est pas vide dans le sens usuel du terme, mais plein d'énergie, une énergie qui connecte absolument tout. " Extrait d’une interview de Nassim Haramein.

 

Il démontre par sa théorie, le principe du mentalisme, mais aussi le principe de correspondance, "DIEV" est l'anagramme de vide, une autre coïncidence.

"Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ; ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut."   LE KYBALION.

Ce principe est plus accessible pour nous, plus familier. Il existe des plans de vie que nous ignorons complètement; mais quand nous leur appliquons le principe de Correspondance, il devient possible d'en saisir le sens.

 

Tout est lien parce que tout est interdépendant dans l’Univers.

 

Nous pouvons saisir ce qui est dedans parce que cela correspond à ce qui est dehors.

 

Nous pouvons mieux interpréter ce qui est dehors parce que c’est le reflet de ce qui est dedans.

 

Nous pouvons mieux concevoir le présent et imaginer le futur parce qu’ils correspondent à nos actions passées. Plus je me libère de mon passé et plus mon futur s’éclaircit.

 

Grâce aux correspondances nous pouvons mieux appréhender les choses. En nous entraînant à lier ces choses les uns aux autres, nous appliquons la loi d’analogie. Cette loi correspond à une lecture de l’existence. Dans un article précédent je vous avais parlé du champ de réalité.

Petit rappelle sur le champ de réalité ...

L’aspect physique des choses, ou des êtres, les manifestations concrètes contenues dans un évènement, ce à quoi réfère une désignation, une représentation, ce qui constitue notre monde, notre environnement, la somme des évènements sociaux qui constituent une situation ; les faits font partis de notre champ de réalité. Ce champ est présent tout le temps, il est incontournable.

 

Les faits sont tout simplement, la réalité s’appuie sur le principe de correspondance.

 

 Revenons-en à la réalité, comment savoir si nous sommes en contact avec les faits réels ou si nous ne sommes pas dans la réaction et l’interprétation de ceux-ci. Le mot "fait", désigne une circonstance qui tombe sous l'un des cinq sens, vue, ouïe, odorat, toucher, donc les ressentis sont une interprétation, les émotions aussi.

 

Si nous prétendons aller bien, et que les faits ne corroborent pas nos dires, alors c’est que nous nous racontons des histoires, que nous sommes dans le déni. Et souvent une part de nous contrôle et transforme nos perceptions dans l’espoir de nous protéger de cette réalité, souvent douloureuse.

 

Nous devons avancer sur le chemin des prises de conscience pour nous ouvrir à ce principe qui finalement nous place dans le vivant, et dans la responsabilité. Lorsque nous entrons en résonance avec ce principe, nous ne pouvons plus fermer les yeux, d’ailleurs peu de gens ont le courage d’aller sur ce chemin initiatique.

Voici quelques exemples concrets, peut-être avez des difficultés relationnels avec le sexe opposé cela vous montre où vous en êtes avec votre énergie masculine et féminine.

 

Il n’y a pas de hasard dans l’Univers parce qu’il est basé sur le principe de correspondance.

 

Un autre exemple plus concret, appuyer sur une note d’un piano dans un magasin d’instruments, tous les autres pianos vont vibrer sur la même note, alors que personne ne les aura touché , c’est la loi de l’écho. Une autre loi issue du principe de correspondance. Qui enfant n’a pas joué avec cela. Si j’envoie un je t’aime, je peux que recevoir un je t’aime et si ce n’est pas le cas, c’est que la formulation que j’ai choisie, envoie un autre message, aussi simple que cela, la nature ne permet pas qu'il en soit autrement, cela devient difficile de nier la loi.

Un grand merci aux physiciens quantiques pour donner l’opportunité à une personne plus cartésienne d’accéder à d’autres dimensions.

 

Ce principe nous invite à prendre la responsabilité totale de ce qu’il advient dans notre vie. Cette vie dépend de nos actes passées, de nos vies antérieures, de celle de nos ancêtres. Les avancés de la science au niveau de l’ADN ont pu déterminer des marqueurs génétiques, héréditaires causés par des traumatismes sur trois générations. Ils ont pu aussi déterminer qu’un traumatisme sur le 3ème génération aura un plus fort impact, alors que la descendance n’est pas toujours au courant de ce que son ancêtre a vécu.

 

Nous ne sommes plus dans la magie mais bien dans la science ; je termine sur une citation de Nassim Haramein .

 

"Tout ce qui est considéré comme spirituel ou métaphysique est en général la physique que nous ne comprenons pas encore. "

 

Un article à venir sur le principe de vibration… à bientôt

 

Mireille

 

Mars, l'alchimie du couple intérieur

Couple Sacré ou sacré couple ?

Le mois de février était sous le signe de la Jouissance, non pas dans la sexualité, mais bien dans notre rapport au plaisir, à notre manière de nourrir nos désirs par l’envie. Dans la polarité opposé, l’Impératrice nous a permis pour les plus courageux d'accueillir le manque ontologique, le vide qui s’est inscrit en nous lorsque la Lumière Divine s’est éteinte dans le début de notre incarnation.

 

L’invitation de l’impératrice était de faire le tri, le vide dans notre vie, une récapitulation sur nos envies, notre intentionnalité de mettre à l’œuvre notre volonté . Pour les personnes sensibles, nous avons épuré nos corps inférieurs (physique-éthérique, mental et émotionnel), nous avons également ressuscité notre envie d’avoir envie, d’être en vie, en reliant nos corps inférieurs au niveau du cœur.

Alors pour le mois de Mars, ces énergies transmettent un message à l'arcane suivante, d'où l’importance de ne pas dissocier le couple IMPÉRATRICE-EMPEREUR et d'étudier attentivement le symbolisme commun et leur complémentarité. Ainsi l’aigle de l’impératrice, dans son aile gauche, ressemble à un embryon, étroitement surveillé par le regard de l’aigle, dans son assise au niveau des pattes, il se tient sur la hanche du personnage, alors que l’aigle dans l’Empereur, s’est ancré au sol, sur son aile gauche, l’embryon devient femme. L’aigle de l’empereur est féminin, il couve un œuf…l’aigle de l’impératrice est masculin, la glotte de l’impératrice est  apparente indiquant le pôle énergétique qu'elle connecte.. Ces deux aigles positionnés dans les 2 arcanes ramènent à la symbolique des points noir et blanc dans le yin-yang. En partant de l’interprétation de ce schéma, nous sommes 2 couples énergétiques, soit quatre énergies inter-mêlées , c-à-dire que nous soyons homme ou femme, en nous vit un mâle et une femelle dans le féminin et un mâle et une femelle dans le masculin, 4ème principe de l'Univers, la polarité tout est double.

 

Par conséquence nous sommes invités à repérer dans nos relations, amicales, amoureuses les correspondances avec notre couple intérieur. Puis si cela ne monte pas assez vite à notre conscience, nos relations extérieures en seront le miroir. Dans ce cas la vie nous enseigne le second principe de l'Univers, tout ce qui est à l'intérieur et comme tout ce qui est à l'extérieur, d'ailleurs dès que nous sommes conscient de cela, nous faisons des bons quantiques. Ces observations reflèterons nos petites névroses et nos bons côtés.

A savoir que l’énergie féminine renvoie à la compétence de prendre soin. L'énergie masculine renvoie à la compétence de prendre en charge. Et cela n'a rien à voir avec le genre, car nous sommes ces 2 couples énergétiques.

 

Aussi un féminin accompli sait prendre soin de ses blessures, et sera dans l’altérité. Cessant de nourrir le syndrome de la mère envahissante. Notre masculin dans sa version accompli sera autonome dans tous les domaines de sa vie, il deviendra humaniste accompagnant les autres vers la responsabilisation, il sera un modèle, comprenant l’interdépendance des uns et des autres. Donc une personne bienveillante, responsable, autonome est équilibrée au niveau de son couple intérieur. Vous avez juste à être honnête afin d’accueillir la réalité de votre couple intérieur.

 

Revenons-en aux deux personnages, l'impératrice révèle par son regard vert clair sa nature céleste à l'empereur. Cette information est renforcée par l’utilisation du jaune dans la chevelure de l’impératrice (l’intelligence cosmique) et le bleu des cheveux de l’Empereur (réceptivité céleste). Il y a aussi une passation énergétique aux niveaux des sceptres, comme si l’impératrice offre la croissance vitale (orange) qui part de son chakra sacré, pour redonner le pouvoir à l'homme, afin qu'il redevienne l'empereur de son royaume, en réalisant les désirs bienveillant de l'impératrice dans la matière. La couleur rouge de la croix du sceptre en est la représentation, ainsi que le jaune de sa structure sera l’intelligence cosmique en action. Le sertissage de la boule jaune indique l’incarnation royale des énergies du haut et du bas.

Là nous arrivons au moment où nous nous interrogeons sur la prise de notre pouvoir personnel, la main ferme qui tient le sceptre constitue le maintien de l'ordre en nous. Et comme le principe de polarité nous enseigne que tout est double, les évènements dans nos vie seront représentatifs de notre état d'esprit. Notre masculin peut être un bâtisseur, ou un casseur, un humaniste ou un dictateur, une personne engagée ou indifférente...un artiste ou un pâle copiste.

 

Pour résumer en Février nous avons contacter le masculin de notre pôle féminin. Soit en portant le masque de l'exigence agressive dans sa polarité négative soit dans la maîtrise sur l'autre versant de la polarité, c'est la même énergie dans un degré différent. 

 

En Mars nous goûterons le féminin de notre masculin, celui qui prend soin de l’œuf dans le positif,ou celui qui abandonne le nid pour vivre sa vie. La première semaine de mars nous sommes dans la transition du pouvoir masculin du féminin au féminin du masculin.  Si vous entretenez des relations conflictuelles vous saurez l'état de cette communication.

 

Il est de notre responsabilité de prendre soin de notre vitalité (empereur) et de notre spiritualité (l’inspiration de l’impératrice), en faisant un retour sur soi, en récapitulant nos actes manqués, en posant des actions concrètes pour les réparer afin de pardonner à soi, aux autres, et d’arrêter de se prendre la tête, pour enfin passer à autre chose. Personne à part nous ne peut faire ce travail.

Le trône de l’empereur est de couleur chair, si l’initiation de l’impératrice est bien reçue, notre énergie masculine s’assiéra en tant que souverain du royaume humain sinon il fuira ses responsabilités...

 

Le carré blanc au niveau de ses jambes symbolise l'enracinement dans la matière de son état d'esprit. Sa main gauche est plus petite que l’autre, ce qui valide la thèse du pôle réceptif du féminin dans le masculin. Il tient fermement le spectre de sa main droite, comme pour brandir sa puissance. Il y a un compas orange dans son casque, symbole de son savoir initiatique, on reconnait au-dessus de son épaule gauche le symbole alchimique de l’or le point dans le rond.

 

Au niveau de la gorge il y a le symbole du son OM écrit en lettre inversé le O sur le M, c'est le son de base du monde contenant tous les autres sons, son verbe sera créateur. Son collier en épi de blé avec son médaillon parfaitement centré, montre l’union entre l’espace vertical et le temps horizontal. Il est en présence de lui-même. D'ailleurs son médaillon nous renvoie à Isis, comme l'ouverture en triangle sur la poitrine de l’impératrice nous renvoie à Osiris. Il est vraiment important de saisir le concept des 2 couples qui font 4, et lorsqu'il y a mariage de deux êtres cela forme l'infini. La sexualité sacré vient de cette union des huit.

L’aigle jaune incarne l’intelligence cosmique sur Terre. Ce qui renvoie au cache nuque du casque qui amène l'âme sur les 9 marches  jusqu'à la porte de l'incarnation.

 L’empereur dit : "Je suis l’énergie masculine accompli, je représente la sécurité, la force qui matérialise les désirs. Tant que vous ne me connaissez pas vous goûterez à l’insécurité. Je vous permets de vous libérer du mode victime, vous sortez du doute et de la dévalorisation. Mes lois sont les lois de l’univers basées sur la science initiatique enseignée par Hermès Trismégiste. L’application des principes de l’Univers sont le renouvellement tant attendu par les hommes pour ancrer le nouveau monde sans créer le chaos. Je suis un archétype unique qui réside en chacun de vous. Je suis l’équilibre, je suis l’énergie qui rend tangible vos rêves. Je suis la clé de l’abondance, de la prospérité pour celui qui me place au centre de sa vie. Le féminin de mon masculin est le récepteur de l’intelligence cosmique qui détient le savoir de tous les univers. Je suis celui qui voient les faiblesses, mais qui n’y cèdent pas. Je suis la volonté à toute épreuve, la puissance du pouvoir personnel. Je règne sur le royaume de l’Homme depuis les Cieux.

 

Lorsque j’accueille l’impératrice son écusson et le mien forme le huit de l’infini, et lorsqu’ils se superposent je suis le Tout"

Connaître le positionnement de notre couple intérieur permet d’être à mi-chemin de la complétude.

 

Cette connaissance nous donne des clés extraordinaires pour nous sortir de nos relations névrotiques qui font de notre vie de couple un enfer, ou bien d’être catalogué « asocial ».

 

La reconnaissance et l’acceptation profonde ainsi que la réparation de nos inaccomplis unissent nos énergies qui donneront naissance à l’enfant divin. C’est ce qui nous est offert à travers ces deux mois.

 

Incarnons notre spiritualité, et devons des hommes et des femmes responsables, autonomes, en lien avec la terre, et l'univers.

 

Je vous dis à bientôt pour découvrir l’énergie du Pape…les commentaires sont les bienvenus, et pour un accompagnement n'hésitez pas à me contacter par mail ou par téléphone. Je vous souhaite une belle journée.

 

Mireille

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Le cheminement de l'Alchimiste

la voie de l'alchimie & de l'ascension

Lire la suite 0 commentaires

Le mois d'Avril , le mois des Révélations du Soi

La renaissance de l'énergie christique en chacun.

Lire la suite

Février le mois de la Jouissance

Février, un mois créatif et impérial…

Lire la suite

2017 Le souffle de la Nouvelle Conscience.

Décembre a mis en lumière de nombreux mécanismes de défenses non résolus. Les fêtes de fin d’année en famille sont un bon moyen de voir notre évolution, et oui il y a toujours des tensions, la fatigue des préparatifs, toutes les obligations que certains s’imposent peuvent nous ramener à des blessures non intégrées.  C’est toujours l’occasion de faire le point sur nos avancées et nos résistances.

 

Janvier est sous la coupe de la Papesse, un petit rappel pour ceux qui prennent en cours de route mes articles, nous sommes en année 1 (2+0+1+7=10 1+0 =1), pour connaître l’arcane ,il suffit d’ajouter le chiffre du mois en cours à celui de l'année , pour janvier nous obtenons le 2.

 

Quels sont les messages cachés dans la symbolique de cette lame II du tarot de Marseille, pour l'interprétation de ces symboles j'utilise l'iconographie de la version Jodorowsky-Camoin, qui à mon sens est plus complète que les différentes versions et édition du Tarot de Marseille...chacun ses ressentis et ses sensibilités .

Lire la suite 0 commentaires